Domotique

Mais pourquoi

La phrase préférée de ma compagne serait Mais pourquoi tu y touches alors que ça marche !

Et parfois comme aujourd'hui j'avoue qu'elle aurait bien raison. J'ai juste voulu mettre à jour le serveur Proxmox qui héberge un peu tout chez moi sauf que pour ça, il faut le redémarrer car le noyau change. Ok, j'aime bien le faire de temps en temps, tester que tout peut repartir tout seul en cas de panne d'électricité. Mais c'était sans compter que la veille j'avais changé de librairie de gestion du Zwave chez moi, c'est tout ce qui pilote mes lampes, chauffages, volets, etc. Oui encore un truc que j'ai changé alors que ça marchait ! Et vous l'aurez deviné, ce n'est pas repartie comme il aurait fallu… Je vois mes modules, mais ne peut les piloter depuis ma domotique. Embêtant. Il a fallu réinterviewé tous les modules un par un depuis l'interface pour enfin les faire réagir. Ouf, ça marchotte. Reste à comprendre et corriger ça.

Un peu comme une discussion entre deux licornes, ça échange mais tu ne peux pas comprendre.

Non partagé

Dans un précédent billet j'expliquais que mon fournisseur d'accès internet proposait une offre à 2Gpbs partagé, jouant sur les mots, en réalité 99% des gens n'avait au final que 1Gpbs, ce qui en soit est largement suffisant, mais comme toujours quand on nous propose quelque chose même inutile, on aime le vérifier.

Pour en revenir à l'offre Open Up elle même, Orange propose 2Gpbs en réception mais partagé, c'est à dire que si vous avez une Livebox inferieur à la 5, vous n'avez que 1Gps point barre, et oui on peut prendre l'offre Open Up sans prendre la dernière Livebox, on y reviendra. Pour la plupart de gens cela est largement suffisant pour regarder la TV, des vidéos, du surf et un peu de téléchargement, tout ça en même temps… Et de toute façon les équipements de votre maison ne savent surement pas encore dépasser cette vitesse, les switch et autres wifi grand public aillant des ports 1Gps...
Ensuite si vous avez la dernière Livebox, Orange à coup de bricolage à réussi à intégrer un switch permettant de partager plus de 1Gps entre chaque port de la Livebox. Chaque port Ethernet de leur boite est limité à 1Gpbs mais l'arrivé fibre elle délivre 2,5Gpbs. Le problème est que Orange a tellement intégré les composants et bridé sa box qu'il n'est quasi rien possible de faire en dehors du très basique de monsieur toutlemonde...
Du coup certains curieux ont eu envie de pousser un peu leur connexion et également de profiter de routage plus technique sur leur réseau interne. Je suis curieux. J'ai voulu savoir. J'ai donc commencé à chercher sur la toile si des moyens existaient, je suis d'abords tombé sur des forums étrangers ou les utilisateurs avaient la même problématique avec leur fournisseur (chose marrante le matériel avait la même provenance, historiquement, Orange) On y parlait d'arbre GPON, de SFP, de norme HSGMII, de contrôleur Broadcom, etc... Des heures de lectures, ne comprenant qu'un mots sur 10, puis je suis tombé sur un sujet du forum lafibre.info, une mine d'or. J'ai lu, j'ai participé, j'ai appris, j'ai vaincu.
La solution n'est pas évidente, quoi que facilité chez moi aillant gardé ma vieille Livebox avec ONT externe, et peu de gens auront envie de se lancer. Si vous n'avez pas déjà un peu de matériel cela peu couter cher, sans compter qu'il n'y a d'intérêt que si votre réseau local dépassent le gigabit.

Bref, aujourd'hui j'ai un connexion supérieur à 2Gpbs, passant par un SFP tiers, un routeur logiciel installé sur une VM, et répartie comme bon me semble sur mon réseau interne à 10Gpbs, en IPv4 et IPv6. Sans Livebox. Orange aime compliquer la tache.

Gradé

Pendant que j'étais plongé dans mon serveur web pour lui faire accepter l'IPv6, j'en ai profité ce jour pour lui obtenir un grade A+ sur la qualité des échanges de certificat SSL.

Bon ça ne change pas grand chose au bouzin et c'est à coup de tours de passepasses recommandés aujourd'hui mais ni hier ni demain…

Et au passage je n'ai pas travaillé sur la partie IPv4 qui passe par un mini serveur DNS local, chaque chose en son temps.

PS: SI vous voulez savoir ou en est votre serveur web, c'est par la.

v6

Non je ne parle pas du nombre de personne dans notre foyer, quoi que 6 est juste.
Non je ne parle pas de la version de ce blog, qui est surement bien supérieur.
Non je ne parle pas de ma bande passante, plutôt 2Gbps, j'y reviendrais.

Je parle d'IP. En effet pendant que je triturai ma ligne fibre, en soustrayant de l'équation cette pauvre Livebox à peine déballé, je me suis essayé à l'IPv6 que je n'avais jamais effleuré du regard. 20 (ou 30) ans que la norme existe, ce n'est pas rien, et pourtant si peu de gens s'y intéressent, il le faut, c'est maintenant, les adresses IPv4 étant épuisées, le temps d'appréhender ce standard, il ne faut pas trainer. J'ai donc fureté la toile pour en retirer que finalement, l'IPv6 c'est magique... Mais dangereux ! Il n'empêche que ni une ni deux, j'ai configuré mon routeur virtuel (CHR), tout juste transformé en Livebox surpuissante, en lui ajoutant toute la couche logiciel qui va bien, accompagné d'un soupçon de Firewall à une sauce que je n'avais jamais gouté. Bien entendu, j'ai enchainé avec le serveur web qui bénéficie de ce tout nouvel accès au "web moderne". Bref tout ce blabla sans queue ni tête pour dire que ce blog est désormais accessible en IPv4 et IPv6. Enfin jusqu'à ce que les trous béant que j'ai laissé dans cette nouvelle interface ne laissent entrer un virus n'aimant pas la quarantaine.

ipv6 ready

De fil en aiguille

Ça y est j'ai rangé un peu les câbles. Missions que je m'étais fixé depuis un moment.

C’est quand même plus présentable comme ça.

Je me demande juste combien de temps avant que je ne rouvre tout ce cache misère.

Partagé

Hier j'écrivais un billet en forme de mémo sur le décodeur TV d'Orange et au détour d'une phrase je disais que ce FAI nous loue du matériel qui n'est prévu que pour un seul et unique cas de figure. Je vais y revenir une fois de plus.

Après m'être rendu compte que le décodeur d'Orange ne savait pas se connecter à travers un simple switch comme tout le matériel réseau depuis des décennies, j'ai appris la signification du mot Partagé.
Petit retour en arrière d'un an, Orange était le premier à me proposer la fibre et le seul puisque SFR chez qui j'étais client ADSL n'a jamais trouvé mon adresse... J'ai donc pris un abonnement de base FTTH avec une Livebox Play sans TV ni autre fioriture. Trop content de passer de mon pauvre ADSL à la vitesse de la lumière de la fibre.
En cette fin d'année, après plusieurs cafouillage de l'appli Molotov je me suis décider à prendre un décodeur TV chez Orange et de par la même j'ai regardé les Offres du moment. Orange nous propose donc un super forfait pas trop cher avec un débit annoncé de 2gps partagé en download et 600mpbs en upload. Pas mal. Bon le mot Partagé me fait quand même tiquer. Je me dis que c'est 2gps max à se partager entre les différents abo présents sur mon arbre GPON (Oula j'en connais des termes la classe) mais non, on a au moins 10gbps par arbre et il n'y a rien de garantie pour les offres particuliers. Bon alors c'est quoi ce partagé ? Simple, tu n'as que 1gps max par ports derrière la Livebox 5 avec un max de 2gps cumulé. Bof, pas grave me dis-je, sauf que double sauf que. Je n'ai pas de Livebox 5 mais une Play (qui n'est autre qu'une vieille Libevox 3) ne supportant que 1gps. Point. Ma fibre passe par un ONT qui transforme le format de fibre à RJ45 et par la même de 2,5gps à 1gps.
Pas grave je vais commander une Livebox 5 et faire du Load Balancing (yeah) entre 2 ports Lan de la Livebox et 2 ports Wan de mon router. Je me renseigne un poil sur les forum avant de faire ma demande et paf, la Livebox 5 ne sait rien faire de tout ça. On a 2x1gps et non 2gps. Pourtant de plus en plus de gens ont au moins un routeur chez eux (même ne serait ce qu'en wifi)...
Donc pour nous dire que c'est de la merde, ils vendent le forfait 2gbs partagé. Les commerciaux m'étonneront toujours par leur inventivité...


Pour conclure, j'ai pris cet offre 2gps, branché un port de la Livebox sur mon routeur donc 1gps, le 1gps restant ne servant qu'à 0.2% pour la TV...

PS: Et si vous n'avez pas bac +10 en ligne de commande mention réseau et télécom, il n'est même pas envisageable de se passer complétement de la box comme à l'époque de l'ADSL...

Décodeur TVHD derrière routeur Unifi

Un de ces penses bêtes pour se rappeler que le matériel Orange n'est jamais simple à utiliser hors du cas unique prévu par le fournisseur d'accès internet. Si comme moi vous avez gardé votre Livebox en arrivé de fibre à coté de votre rack informatique au fin fond de la cave, voici une façon simple d'avoir un décodeur fonctionnel sur n'importe quelle arrivé RJ45 de votre maison équipé en Unifi.

I. Situation

Pour situer l'action, voici la partie qui nous intéresse de mon réseau. Ici il s'agit uniquement de la partie TV, elle est différente de la partie internet qui passe par le WAN du routeur. On a donc un câble entre la box et le wan routeur et un cable entre la box et un port lan du routeur.
Fibre -> Livebox Play -> Routeur Unifi Dream Machine -> Switch Unifi 24 Pro POE -> Switch Unifi Flex -> Décodeur HDTV
La problématique est que je n'ai qu'un câble RJ45 entre ma cave avec box + rack informatique et le salon ou il y a Décodeur, borne wifi, ampli, tv, Firestick, Il faut donc créer un réseaux isolé entre un port de la livebox et le port du décodeur à travers le réseaux domestique. En effet la Livebox et le décodeur ne savent pas se parler et échanger si ils ne sont pas directement connectés l'un à l'autre.
Voici ma config perso vu des ports: (les numéros de port sont notés avec un #)
Livexbox #5 -> #2 UDM #11 -> #26 USW #2 -> #1 USW #5 -> Décodeur


Contrôleur Unifi en version 6.0.43 et firmware des switches en beta à jour.

II. Création réseaux privés

Dans le contrôleur Unifi avec la nouvelle interface on va dans Parametres -> Advanced Features -> Add Network Isolation

On va le nommer TV, lui donner un numéro de Vlan 2, on va activer l'IGMP Snooping, et activer le DHCP Guarding avec pour les 3 serveur DHCP l'IP de la livebox et les deux IP des serveur DNS d'Orange. On applique les changements.

III. Profile entre switches

J'ai un réseau définie entre mon routeur et le switch, car je passe par le port SFP+ et pour certaines raisons de bugs Unifi je suis obligé de créer un profile pour le pont sfp entre le routeur et le switch.
Si un tel profile existe entre certains de vos switches, il faut taguer notre réseaux TV dedans.

IV. Lier les ports

Il nous reste plus qu'a lier les ports de la box et du décodeur. Pour cela, toujours dans le contrôleur Unifi, on va sur notre équipement sur lequel est branché notre port de la Livebox dédié à la TV, on édite le port et on lui assigne le profil TV.

On fait de même sur l'équipement ou est branché le décodeur et voila.



PS: Je n'y connais quasi rien aussi bien en réseaux qu'en Unifi, j'ai donc testé quelques solutions jusqu'à trouver celle-ci.

De fil en aiguille

J'ai commencé il y a moins de 2 ans à m'initier à la domotique, juste après avoir rajouté quelques pièces à la maison. Et comme d'habitude, ça a dérapé...

Avec l'ajout d'enfants à la famille, il a fallu ajouter de pièces à la maison. Ne voulant pas exploser le budget électricité (maison 100% électrique), je me suis penché sur l’intérêt de la domotique dans la gestion d'énergie, et surtout du chauffage. Aillant quelques connaissances en informatique générale, ça n'a pas été trop difficile, j'ai commencé avec des modules sans fil, puis quelques Raspberry (sorte de micro micro ordinateur), j'ai géré mon chauffage, puis mon cumulus, puis c'est la que ça a dérapé, j'ai commencé à géré la musique dans chaque pièce, puis ajouté les commandes vocales, ajouté des cameras, et trouvant ça un peu fouillis, j'ai monté un rack, puis passé mon matos existant (nas par exemple) dedans, puis j'ai refait propre le tableau électrique, puis puis puis...
Voila ou j'en suis cet automne, j'ai un tableau électrique propre, super réduit le bazar dans le rack et passé tout mon réseau en Unifi, qui au passage est pas mal même si encore bien bugué pour du matos pro...
Vue d'ensemble du recoin de la cave :

Le tableau électrique, qui a bien grandi depuis la construction de la maison :

RJ45 dans quasi toutes les pièces (même les combles) :

Le rack, pas encore bien rangé, mais déjà plus homogène :

J'ai même réussi à faire rentrer un Intel Core i9 dans un rack 1 unité ! :p